L'homme dans ses peurs incessantes,
a besoin qu'on lui présente
des connaissances, des amis,
ou des animaux de compagnie.

Pourquoi à-t-il peur
de rester tout seul,
sans père, frère, soeur,
aussi libre qu'un écureuil... ?

Sûrement par son besoin
de sociabilisation accru
qui le rend néanmoins,
moins libre qu'il l'a prétendu...

Fabien FERT