Qu'est-ce que tu m'as fait ?
tu m'as offensé,
je ne te le pardonnerais jamais,
même si la mort devais m'emporter.

Voilà une jolie flèche,
tirée avec un jolie arc,
dans un arbre à pêches,
au milieu d'un parc.

l'atteinte que je ressens
est pareille à cette émotion,
qui remue l'ensemble de mes sens,
comme la flèche en (profondes) vibrations.

Et si pour vivre en paix,
on apprenais à pardonner ?
si cette flèche était tirée,
dans une eau vert bleutée.

tout serait alors possible,
pas de revenches hostensibles,
la vie coulerai calmement,
au rythme des évènnements...

Fabien FERT