2005-01-04 - Penser par principe ou par soi-même ?

L'augmentation des principes permanent,
est basé sur le manque de discernement,
provenant d'une peur au commencement,
nous montrant que nous sommes fénéants.

Car il est plus facile pour nous,
de s'appuyer sur les principes ou des courous,
afin de ne pas avoir à réfléchir,
plutôt que d'agir pour nous anoblir...

Ces principes peuvent nous être édictés,
par la religion, la culture, les préjugés,
mais ils nous empêchent d'exister,
de réaliser ce pourquoi nous sommes fait.

Fabien FERT




© 2010 - www.fabienfert.com
Toute reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'accord écrit de l'auteur - All Rights of reproducting any contents from this website require agreement by the owner -