2005-04-07 - Couple

en couple on est deux,
en théorie pour être heureux,
alors que parfois aprés quelques aveux,
on se retrouve enfermé, malheureux.

De cette union de tolérance,
ne doit pas naître l'indifférence,
car ce que l'on cherche depuis l'enfance,
l'autre aussi attend cette chance.

Le partage et l'écoute,
doivent combattre nos doutes,
et surtout pas nous enfermer,
en anihilant nos libertés.

Si l'on vie une vraie passion,
devant l'autre on est en admiration,
il n'y a absolument aucune tension,
mais de se faire dominer il faut faire attention.

Et même s'il y a une rupture,
c'est que la transformation est mûre,
il faut alors transcender ses blessure,
pour reconstruire une vie plus sûre.

Il faut donc toujours avoir conscience,
que si apparaissent la dépendance,
la violence, la vengeance ou la méfiance,
Peut être est finit la romance...

Il est important de toujours,
et malgré un grand amour,
être prêt à faire demi-tour,
pour ne pas se perdre en retour.

(Dans toute relation peut naître différentes sensation, réactions, etc... la dépendance, la domination, et bien d'autres encores. Il faut toujours être conscient de comment évolue incidieusement la relation. Petit à petit, jour aprés jour et surtout ne pas attendre "la goutte d'eau qui fait déborder le vase" pour rescentrer les choses. Ne jamais se dire également sans l'autre je ne suis rien, je ne pourrais pas m'en sortir, c'est FAUX. Ou ni avoir des complexes faces aux enfants. Ce qu'il faut c'est être en accord avec soi-même, sinon, on se tue à petit feu, car le malaise s'installe et alors difficilement on peut revenir en arrière, seulement avec une volonté commune.)

Fabien FERT




© 2010 - www.fabienfert.com
Toute reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'accord écrit de l'auteur - All Rights of reproducting any contents from this website require agreement by the owner -