Hier tu as rencontré,
Une personne, un étranger,
il n'est pas naît dans ton pays,
et pourtant il t'as compris.

Ta langue il ne parlait pas,
Vous n'aviez pas besoin de ça,
vous avez pu dialoguer,
avec les mains, avec les pieds.

Cette découverte vous a enrichi,
tous les deux vous êtes reparti,
un petit peu plus grandit,
de ce que l'autre avais acquis,
tout au long de sa vie.

(L'homme est pareil partout dans le monde, les mauvais côtés sont présents comme les bons. Sa marque d'humain lui confère cette appartenance indéniable à l'humanité par ce qu'il est. Ne pas refuser d'être un humain, c'est accepter les autres humains tels qu'ils sont eux aussi, car ils sont comme vous, ni plus ni moins. Aprés avoir accepté de les voirs comme des frères et soeurs, vous avez fait le premier pas dans le sens de votre appartenance à la race humaine dans toute sa grandeur et son unité. Désormais vous ne pouvez vous sentir que citoyen du monde avant tout. Même si vous faites partie d'une communauté, vous êtes d'abord citoyen du monde. En regard de ça, préserver le monde en dépît de la communauté doit être votre priorité.)

Fabien FERT