Il était autrefois une terre abondante,
l'eau que nous buvions ne sentait pas la fiante,
les fruits et légumes que nous mangions
avaient du goûts ils étaient bon.

Bien sur, ils n'étaient presque pas traités,
Ce qui nous permettait de les manger,
dés que leur saisons arrivait,
sans même avoir à les rincer.

Cette façon de vivre, vraiment à l'écoute,
elle faisait des centenaires dur comme le roch
il n'y a vraiment aucun doute,
que aujourd'hui notre nourriture c'est du toc.
(comme le reste d'ailleur)

La culture intensive a enlever,
toute cette authenticité,
et nous a donner à bouffer,
de la merde empâqueté.

Et oui, nous sommes ce que nous mangeons,
Alors bon dieu, réfléchissons, et agissons,
car voilà ce que nous sommes devenu,
on devrait avoir honte d'être des trous du c..

(Rien que pour le rendement, on est prêt à manger de la merde, baisser les coûts de production, produire plus, asservir les petits producteurs aux grandes multinationales de l'agro-alimentaire, des produits de traitement et des producteur de graine (OGM : bravo monsanto), etc... Mais où est la liberté du consommateur ? Je parle de celui qui a conscience qu'on le prend pour un c.. et qu'on lui donne de la merde à bouffer ? Il ne faut surtout pas informer le public, le garder dans l'ignorance, afin de continuer ses magouilles politico-agriculturo-financières... Quelle honte !!!)


Fabien FERT