Te voilà aprés tant d'absence,
peut être plus en confiance,
est-ce que tu aurais grandit,
ou apperçu le paradis ?

Tu es toi et pourtant,
je te sens changé dedans,
peut être meurtri par la vie,
ou au contraire épanoui.

Tu as pris de la sagesse,
enfin tu te redresse,
car il t'es arrivé,
avant d'être attristé.

(Parfois aprés un long moment sans voir certaines personnes, on les retrouve. Ce sont bien elle, mais différentes, grandit intérieurement. Puis elle nous racconte leur vie, souvent meurtrie, alors on comprends que la souffrance aide à grandir et à devenir plus sage et serein. Si tant est qu'on ne prends pas la souffrance pour soit, pour argent content, ou qu'on ne supporte pas tous les maux du monde... Prenons chaque évènnement à leur juste mesure, et tirons en des bénéfices pour notre évolution intérieure.)

Fabien FERT