2005-04-30 - Enfin de la légèreté !!!

Elle était seule dans le printemps,
elle marchait cheuveux au vent,
elle a eu peur en arrivant,
en voyant ce que j'avais devant.

etait-ce une redoncule,
ou peut être mon pédoncule,
j'avance, elle recule,
ce moment fait des émules.

C'était dans une ferme abandonnée,
que l'on s'est par hazard retrouvé,
nous nous étions égarés,
et pourtant on ne s'était jamais rencontré.

Aprés des regards furtifs,
puis des regards insistant intuitifs,
nous amenèrent à être pensif,
ce que nous vivions était intensif.

j'étais cependant le plus mal à l'aise,
car le matin avec mes charantaises,
elle me découvrait un peu obèse,
un brin dénudé cloué comme une punaise...

car c'est sur le trône que j'étais,
un coin tranquille je recherchais,
c'est peut être le camping ou l'air frais,
qui nous a donné envie d'aller au WC...

Pas de chance il nous faut avoir,
pour se retrouver dans le désespoir,
nous cherchions tous les deux un petit coin,
on s'est rencontré de bon matin !!!

elle arrive dans cet endroit
et veux y faire son caca !!!!
mais... dommage j'y suis déjà
être tranquille on ne peut vraiment pas...

(une petit histoire rigolotte, ça change des prises de têtes quotidiennes. mais il n'en reste pas moins qu'il faut garder les pieds sur terre et continuer à lutter dans la bonne humeur pour l'avènement d'une nouvelle humanité !!!)

Fabien FERT




© 2010 - www.fabienfert.com
Toute reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'accord écrit de l'auteur - All Rights of reproducting any contents from this website require agreement by the owner -