Aujourd'hui j'ai grandi,
j'ai travaillé toute ma vie,
pour me faire un coin de paradi,
Alors que ma retraite c'est enfuie...

Pourtant toute ma vie je l'ai payée,
croyant que cet argent serait placé,
et que quand mon heure viendrais,
je pourrais en profiter.

Mais dans sa course éffrainée,
la consommation nous a entrainé,
et obligé à hypothéquer,
sur un avenir plus qu'imparfait...

Fabien FERT