L'existence est un combat,
dans tout ces états.
En effet, que l'on soit fourmi,
homme, oiseau, insecte ou brebis,

Le simple fait d'exister,
nous fait entrer dans l'arène,
Nous devons alors subsister,
pour ne pas être à la traîne.

Ce combat pour la vie,
en tout est inscrit,
du moment ou il a pris forme,
le combat devient sa norme.

il en va de même pour l'humanité,
ou tout type de vie animée,
combattre, vivre, lutter,
est notre manière d'exister.

(Une fois compris cela, il paraît plus clair que la paix n'est pas inscrite dans la vie "grouillante". Intrinsèquement, sans un effort sur-humain, l'homme ne pourra la trouver, car il lui faudra transcender sa nature profonde pour atteindre la séreinité, le calme complet, la paix intérieure et extérieure. Une solution : accepter, accueillir ce qui vient à nous...)

Fabien FERT