C'est au bord du précipice,
que l'on oublie toute malice,
car le vide nous rappelle,
tout ce qui nous interpelle.

l'amour est ainsi fait,
quand il est à nos pieds,
nous ne sommes que dans le vraie,
sans sécurité et sans filet...

Face à ce que nous sommes,
et face à une autre homme,
impossible de mentir,
car l'amour ne connait pas le repentir.

C'est ce grand frisson,
cette intense émotion,
qui pousse des civilisations,
à faire des abérations.

L'amour n'est pas unique,
même s'il rend lubrique,
il ne faut jamais oublier,
de le donner le partager...

l'universalité de l'amour,
c'est pouvoir donner tour à tour,
a tous sans retenue,
jusqu'a en être vraiment ému.

Faire ce grand plongeon,
pour donner sans modération,
et à tous avec compassion,
voilà l'unique, la seule raison...

de vivre...


Fabien FERT