Quelle est la meilleure solution,
prendre une voie même si elle est abscon,
et s'y tenir contre vent et marrée,
ou bien changé en fonction des opportunités...

Tout n'est question que de milieu,
de justesse, pour faire au mieux,
le maintien du cap n'a de limite,
que si notre bêtise ne le limite...

Conservé un cap n'est pas glorieux à l'abruti,
il en est pas mieux pour celui qui souvent vari,
l'important est de faire tout cela avec parsimonie,
afin d'avencer sereinement, prudement dans sa vie.

Fabien FERT