2006-02-13 - La Traversée Fantastique

Imagine le temps,
Comme une rivière,
Imagine toi un instant,
juste à la lisière...

Te voici naître dans l'eau,
Livré à toi-même,
Sans rame ni radeau,
juste ton emblême.

Tu as plusieurs choix,
Mais le but est là bas,
De l'autre côté de toi,
Tu y arriveras

Que tu le veuilles ou non,
La mort est la-bas,
Pourquoi se jouer du violon,
Au lieu d'avancer pas à pas...

Certains auront des ruisseaux,
D'autres des torrents,
Certains des Fleuves beau,
D'autres un simple filet d'eau...

Mais de toute façon
Tu la traverseras,
Autant le faire de façon,
la plus belle qui soit.

Tu peux nager à contre courant,
Faire des ronds exaspérants,
Foncer direct droit devant,
Te laisser bercer les pieds devant...

Peut importe la force du courant
c'est comment tu le ressents
ne pas lutter contre les évènements
te laisser bercer gentiment.

Met une distance entre toi et ton trajet,
Te donneras une vie plus en paix,
Afin que tu puisses réaliser,
L'essentiel de ce qui doit être fait...


Fabien FERT




© 2010 - www.fabienfert.com
Toute reproduction des contenus de ce site est interdite sans l'accord écrit de l'auteur - All Rights of reproducting any contents from this website require agreement by the owner -