Chaque mot que nous employons,
suscite en nous une émotion,
qui nous est propre,
comparable à aucune autre.

Le sens de ces mots,
n'ont de reflet qu'a notre niveau.
et chacun d'eux à un sens particulier,
pour celui qui l'a employé.

La verbalisation de nos pensées,
n'a d'existence que pour un référentiel commun.
c'est le partage des symboles exprimés,
qui nous permet de les comprendre un à un.

Il en découle que chaque communauté,
ne peut vraiment dialoguer,
car chaque symbole est différentié,
sur la base d'un autre procédé.

et plus finement, au sein d'une communauté,
les avis peuvent être partagé,
rien que par la verbalité
avec laquelle elle a était manifesté.

(sans parler des convictions et des idées profondes, chaque mot à un écho particulier en nous, qui est basé sur notre référentiel construit lors de notre éducation. Donc déjà, 2 personnes différentes appartenant à une même famille, ont un référentiel commun important, mais quelques différences subsistent... Pour que des peuples de culture différente puissent se comprendre cela demande un effort trés important, afin que chacun se place sur le même référenciel : humain, terrien... à des référentiels globaux communs)


Fabien FERT