Ce livre débuté par Fabien FERT en 2002 (et augmenté depuis de quelques réflexions) détaillant les problèmes environnementaux , sociologique, économiques, et qui propose ensuite une solution globale (non unique), pour remédier à un nombre important de problèmes globaux.

 

No Money = No Problems !!!

 

 

Le principe étant que l'argent tel qu'il est utilisé aujourd'hui ne récompense pas les comportements vertueux, et pire encore il favorise les comportements déviants et néfaste à l'ensemble de l'humanité !

Aprés un chapitre sociologique et un chapitre écologique ou je précise pourquoi nous n'avons plus le choix de changer, je décris mon système monétaire sans argent.

 

La base serait le temps. Rien de neuf me direz vous ? et pourtant... Le temps est la monnaie idéale, universelle et virtuelle. Elle peut s'échanger partout dans le monde, elle est commune, et transportable facilement. C'est également la base de toutes les rémunérations actuelles, donc pas de changement importants dans la gestion courante.

 

Aprés la description de cette valeur monétaire fondamentale qu'est l'argent. Posons nous la question importante : "qu'est-ce qui fait la valeur des choses ? (à l'achat)", actuellement c'est le marché qui dicte la valeur des choses donc souvent les prix baissent avec la qualité ! Et un produit cher n'est pas forcément de meilleure qualité...

Hors qu'est-ce qui fait la valeur réèle des choses, c'est le travail de l'homme. Je part donc du postulat que la terre nous donne des matière première que l'homme va valoriser par son travail. dans ce contexte, Le profit est inutile. Faire du profit ne doit pas être une fin en soit, et la recherche du profit doit être bannie. Comment ?

- en interdisant aux entreprises de faire du profit !

- en redant obligatoire le calcul des prix net (sans marge, sans profit : le prix de vente doit être égal au prix de revient des produits)

 

Mais dans ce cas, comment rendre à l'homme la satisfaction de son avidité ou de sa cupidité ???

- en octroyant chaque compte bancaire tenu en heure un coefficient correspondant a la valeur de la personne au sein de la société : années d'études, nombre d'enfants, ancienneté, age....

- ce coefficient serait appliqué sur chaque salaire entrant sur le compte

 

La puissance du système :

- les entreprises paieraient tout le monde au meme prix : 1heure de travail couterait 1 heure à l'entreprise

- les individus toucheraient une valeur selon se qu'ils sont vraiment, et non pas sur une valeur arbitraire... en fonction de leur coefficient personnel.

- la virtualisation permettrait de changer les modèles économiques classique pour notamment permettre le paiement des impots de façon transparente pour l'entreprise et pour les individus (une heure payé au salarié par l'entreprise, créditerait le compte de l'individu d'une heure mais également  l'état : dédoublement des heures). en  effet la puissance financière d'un état et la somme du produit intérieur brut. Dans ce cas les états auraient une puissance financière accrue.

- on pourrait jouer sur le coefficient pour favoriser les comportements vertueux et pénaliser les comportements déviants.

- celui qui souhaiterai gagner plus aurait simplement à ajuster son comportement (prendre des cours, créer une société, s'investir dans des associations locales etc...). Et les acquis seraient à vie !!! pas de baisse de salaire à 50 ans...

- même un ingénieur qui devrait faire un travail de manoeuvre toucherai son salaire d'ingénieur (sans pour autant que cela coûte plus cher à l'employeur !!!)

 

 

Et bien d'autres choses encore décrites dans mon livre : en savoir plus...

Et si on osait ? Vivre mieux de façon plus équitable

Pour tout renseignement veuillez me contacter : par la fiche contact

(ou si vous souhaitez commander mon livre).

http://www.avaaz.org/fr/petition/Rendre_le_systeme_dechange_plus_juste_et_plus_valorisant_A_bas_largent_Vive_les_monnaies_alternatives/?cdlZxab

aprés avoir écrit cela, Fabien FERT a créé une association nommée ALSOA (http://www.alsoa.org) pour la mise en pratique de ce projet. Pour l'instant ce projet est en sommeil, pour des raisons juridiques, droit de faire une banque en heure sur le sol Français...