Il existe plusieurs moyens de décider en fonction des différents enjeux du choix à faire. Ce que l’on recherche c’est la clarté et aussi shunter l’émotionnel qui fait prendre des décisions dans l’instant sous le coup d’une impulsion émotionnelle. Voici quatre façon de shunter l’émotionnel et de prendre différent type de décisions :

La décision instinctive (moins de 5 secondes) – l’instinct

Ce mode de décision peut être appliqué à tout type de décisions, toutefois il demande une certaine pratique et d’avoir des perceptions équilibrées. La méthode même si elle paraît simple et très difficile à maîtriser. Elle est pratiquée par bon nombre de personnes connues ou chefs d’entreprises. Elle se base sur le fait que l’intuition (lié à l’inconscient et le cerveau lymbique ou reptilien) est mobilisée plus rapidement que le raisonnement (situé dans le néo-cortex). De plus l’inconscient a accès à plus d’informations (plusieurs Tera octets par seconde) que la partie consciente (quelques Giga octet par seconde seulement). C’est une technique qui demande à être développée, par des exercices simples au départ : choix d’une glace au restaurant, choix d’accepter un rendez-vous, puis pourquoi pas, choix d’un collaborateur, etc…

Ce mode de décision se déroule en 3 étapes (qui doivent durer moins de 5 secondes au total) :

  • Lorsque l’on est face à un choix : faire le calme à l’intérieur, faire le vide d’émotions, de jugements, de pensées
  • une fois le vide obtenu penser au choix : pas en terme de mots, en terme de ressenti. C’est à dire ressentir ce que le choix à provoquer en soi.
  • donner la réponse face à ce ressenti

Nota : la réponse doit être impérativement avant 5 secondes. Idéalement 3 secondes. Car après ce temps le néo-cortex et le raisonnement vont essayer de reprendre leur place et fausser le choix en ajoutant par exemple des jugements. Si des pensées sont venu perturbé le moment de calme avant le choix, il faut invalider ce choix et recommencer. La décision doit être prise au moment du vide.

La décision de priorités (moins d’une minute) – le cœur

C’est de loin la plus simple à mettre en œuvre et la plus pertinente, surtout lorsque nous avons à mettre des priorités sur certaines tâches ou actions.

Ce mode de décision se déroule ne 2 étapes :

  • Elle consiste à répondre à 3 questions :
    • Est-ce que c’est important ?
    • Est-ce que c’est urgent ?
    • Est-ce que cela dépend entièrement de moi ?
  • Une fois que vous avez répondu à ces trois questions choisissez en priorité les tâche qui sont en vert ou en jaune sur le schéma suivant :

Cela va permettre de vous focaliser sur des choses importante, sous votre contrôle et prioritairement non urgente (pour éliminer le sentiment de faire le pompier)

La décision stratégique (jusqu’à 3 jours) – la tête

La décision stratégique peut s’utiliser lorsque ce sont des choix qui vont avoir un impact sur la structure, la direction, la stratégie, l’organisation. Ce type de décision implique souvent un changement en profondeur. La méthode est de séparer en plusieurs étapes distinctes et ainsi diminuer l’enjeu de chacune d’elle, afin d’essayer d’éliminer au maximum les jugements et ne garder que la solution factuellement la plus adéquate au moment de la décision.

Il se déroule en 7 étapes

  • Lister les choix possible. Ne pas mettre plus de 5 choix (cela brouillerai le message). Un nombre intéressant est 3 choix pour sortir du mode de pensée blanc/noir.
  • Lister pour chacun des choix les avantages et les inconvénients. C’est le travail le plus long qui peut prendre jusqu’à 3 jours.
  • Donner une valeur en face de chaque avantage ou inconvénient  (de 0 à 10 par rapport à sont degrés d’importance. Où 0 = pas important et 10 = très important)
  • Ensuite donner à chaque ligne une valeur de 1 à 100 pour définir si cet avantage ou inconvénient fait référence à une perception ou à du factuel (1 = perception, 100 = factuel)
  • Enfin il faut ajouter toutes les valeurs obtenues (Mettre une pondération en général divisé par deux dans la colonne perception
  • Une fois tous les totaux obtenus, faire Total des Avantages – Total des inconvénients pour donner une valeur à chacun des choix
  • Pour finalement choisir celle dont la valeur est la plus élevée.

Voici le modèle pour un choix (faites cette opération pour chacun des choix, en même temps, une page par choix)

Avantages (+1) / – Inconvénients (-1)Important (0..10)Factuel (0..10)Total
   = signe(+1 ou -1) * importance * factuel
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    
TOTAL AVANTAGE – INCONVÉNIENTS 
    
RÉSULTAT DE CE CHOIX  = total avantages – total inconvénients
Vous voilà prêt à faire des choix soit rapide, soit mûrement réfléchis, mais en tout cas en pleine conscience !

La décision alignée et sage… (après 3 jours) – l’Âme

C’est un mode de décision qui se veut hors du circuit émotionnel, en connaissance avec son fort intérieur. Pour prendre ce genre de décision, il faut tout d’abord :

  • Poser une question qui peut être répondu par oui ou non uniquement.
  • Mettre une alarme sur son téléphone après 3 jours et 3 nuits complète suite à l’évènement qui demande la décision.
  • Pendant ces 3 jours, nous oublions totalement que nous avons à prendre cette décision.
  • Après ce laps de temps, une fois la vague émotionnelle terminée, on se concentre sur le message du corps (au niveau du ventre)… Qu’est-ce qu’il nous dit ? « mmmm » = oui ou bien « Bof… » = non